Accéder au contenu principal

UN RÔLE « CENTRALE » AU RACING CLUB DE CANNES : ISALINE SAGER-WEIDER

Le club le plus titré de France annonce l’arrivée de la troisième centrale, encore une française, Isaline Sager-Weider.

 

Une personnalité remarquable, une brillante carrière derrière elle : voici le portrait d’Isaline Sager-Weider. La belle joueuse originaire de Colmar, 31 ans, 1m85, a été choisie pour renforcer l’équipe du coach Filippo Schiavo en qualité de centrale, grâce à son glorieux passé qui l’a vue totaliser près de 30 sélections en équipe de France. Et ce n’est pas tout : Isaline retrouve dans l’équipe un visage familier, celui de Chloé Mayer, son ancienne coéquipière au VNVB (Vandoeuvre Nancy Volleyball).

 

– Comment as-tu vécu ton confinement ? As-tu pu continuer à t’entraîner ?

 

« J’ai quitté Paris avant l’annonce du Président. Ma famille en Alsace ayant été touchée par le virus, il n’y avait pas de sens de rentrer « chez moi ». Un ami m’a donc accueillie dans le Sud-Ouest dans sa petite ville. Je ne lui serai jamais assez reconnaissante ; en effet, une maison et un jardin permettent de mieux respirer pendant 2 mois. Tous les jours j’ai fait une séance physique des programmes club ou de l’équipe de France. J’ai également commandé du petit matériel comme un TRX et des élastiques. Puis, j’ai développé mon imagination avec des caisses de vin, des bidons de lessive en guise de poids par exemple. Au début j’étais très angoissée par la situation, puis j’ai décidé d’arrêter de regarder quotidiennement les informations. Ma famille va beaucoup mieux donc je me suis habituée à cette vie ou les seules sorties étaient constituées de 3 footing dans la semaine et de la récupération des courses au drive.

 

– Comment as-tu débuté ta carrière et dans quel club as-tu évolué ?

 

« J’ai été formée à l’ASPTT Mulhouse après un passage par le pôle espoir de la même ville. J’ai donc passé 10 années à Mulhouse : contrat de formation puis équipe Pro entre 2007 et 2013. J’ai validé mon master STAPS en parallèle à l’université de Strasbourg. Nous avons été 4 fois vice-championnes de France …après le RC Cannes bien sûr !!!

 

 Le 23 Avril 2008 nous avons remporté le premier match des finales 3.2 à Mulhouse (bon, ensuite nous avons perdu le match retour et le match d’appui…). Cannes était invaincu depuis plus de 6 ans.

 C’est pour dire à quel point le RC Cannes est un grand club et j’ai grandi et évolué dans le volley avec des étoiles dans les yeux à chaque fois que je l’affrontais. J’ai quitté l’Alsace en septembre 2013 pour la Lorraine ou je suis restée 5 saisons au Vandœuvre Nancy Volley-ball. Puis, j’ai rejoint la capitale en septembre 2018 pour la Stade Français Paris Saint-Cloud ou je suis restée jusqu’à ce jour. »

 

– Qu’attends tu du club et de la saison prochaine ?

 

« Être maintenant de l’autre côté du filet, apprendre chaque jour, grandir encore et toujours dans un nouveau projet avec une nouvelle équipe, me dépasser au quotidien pour être une meilleure joueuse et une meilleure personne. J’ai hâte également de travailler avec un staff italien, ce sera une grande première pour moi. Et surtout, être fière de porter ce maillot !!!»

 

– Une curiosité sur toi ?

 

« Je viendrai à Cannes avec mon petit lapin « Mojito » qui ne cesse de voyager dans mon coffre et s’adapte encore plus vite que moi dans chaque nouveau lieu. Cela fait 8 ans qu’il m’accompagne. J’embarquerai également mes toiles et peintures ainsi que mon ordinateur bien-sûr pour écrire. L’écriture a été une réelle échappatoire durant ce confinement. »

 

Avec une joueuse comme Isaline dans l’équipe du RCC, coach Schiavo et les dirigeants du club sont de plus en plus convaincus du grand potentiel de cet effectif en prévision d’une saison qui s’annonce excitante.

 

Bienvenue à Cannes, Isaline !

Catégories

Non classé

Laisser un commentaire