Accéder au contenu principal

NOUVELLE SAISON – CLAIRE FELIX :  » GAGNER LE TITRE « 

Claire Felix, centrale américaine, rentre aux États-Unis retrouver sa famille après une saison importante et nous donne rendez-vous en septembre la tête reposée et avec beaucoup d’objectifs à réaliser. Le plus important ? Gagner le titre de champion de France. 

 

  • Bonjour Claire, quel est ton ressenti sur la saison ?

 

Par rapport à la saison qui vient de s’achever, la vérité c’est qu’il faut savoir s’adapter à toutes les situations. Lors de chaque saison régulière, une multitude de choses peuvent arriver : une joueuse peut se blesser, il peut y avoir un changement d’entraineur, il peut se passer quelque chose dans la structure. La situation aurait pu être frustrante, mais je pense que c’était seulement une année différente ; tout dépend de la façon de s’adapter face à l’adversité et de reconnaître que tout le monde dans le contexte du volleyball professionnel et du sport en général, vit les mêmes choses.

 

  • Quelles sont tes attentes pour la prochaine saison ?

 

Je m’attends à ce que nous allions toutes dans la même direction, que nous soyons toutes ici pour gagner, que nous soyons toutes ici pour être les meilleurees et les premières. S’entraîner le plus fort possible pour y arriver et que tous ceux qui entourent ce club soient d’accord avec ça parce que c’est un club gagnant et c’est le moment de le prouver.

 

  • Quel impact a eu sur toi la situation que l’on vit avec la Covid-19 ?

 

Ne pas avoir la liberté de sortir, de manger dans un resto, de quitter l’appartement presque toute la saison car nous étions sous confinement avec un rayon de 10 km pour faire de l’exercice, ne pas pouvoir faire des choses, rencontrer des gens, je pense que cela limite vraiment notre capacité d’être nous-mêmes. C’était vraiment dur, et pour la première saison depuis que je joue, il y avait un seul objectif vraiment commun à toutes ; uniquement le volleyball. Et je pense que, c’était spécial, parce que les joueuses débarquent dans ce monde et voient juste ce que c’est que de jouer au volleyball sans toutes les distractions comme par exemple, celles de rencontrer de nouvelles personnes, d’aller à la plage. Pour moi c’est une façon cool de rentrer dans ce contexte.

 

  • Est-ce que tu penses que le fait de jouer les matchs à huis-clos a affecté en quelque sorte le jeu ? Est-ce que tu as pu garder contact avec les supporters ?

 

Je pense que cela a un impact énorme. Au bout du compte, nous sommes ici pour pratiquer notre sport. Nous avons beaucoup de gens qui sont importants pour nous et cela fait une différence. Les fans peuvent influencer les parties, ils applaudissent, ils soutiennent. Vous pouvez même voir une différence entre les premiers matchs de la saison et ceux à la fin, quand il n’y avait personne.

Les supporters adhèrent au club, aux joueuses, il y a des relations qui se créent. Elles ne durent pas une saison, elles durent toute une vie,  font partie de notre héritage et peuvent nous affecter.

À la fin de la journée, le match est un spectacle, les gens viennent nous voir jouer, voir notre club gagner et voir notre club être bien représentatif.

Je pense que cette année, il a été difficile de ne pas avoir de fans du tout, cette relation en particulier parce qu’il n’y avait pas d’interaction.

Nos bénévoles sont incroyables, ils sont géniaux, ils sont fantastiques, je les aime tous. J’ai une bonne relation avec eux parce que j’ai pu voir plus certains d’entre eux.

Nos fans, c’est génial quand les gens tendent la main, mais quand même, il n’y a pas cette connexion à laquelle je suis habituée.

J’espère que l’année prochaine, ce sera mieux parce que c’est extrêmement important.

 

  • Qu’est-ce que tu voudrais dire au public du RCC ?

 

Merci de votre soutien. J’espère que l’année prochaine on pourra être plus proche, interagir, se rencontre ret faire partie de tout cela ensemble et j’ai hâte d’avoir cette opportunité parce que je pense que le sport, ce n’est pas  rester seules sur le terrain, mais avoir une communauté qui l’entoure l’équipe. Je vous aime, j’ai hâte de vous rencontrer la saison prochaine !

 

Une interview intéressante et qui fait ressortir les qualités de Claire Felix constatées sur le terrain  : beaucoup de maturité, de réflexion et l’envie de faire toujours mieux, match après match.

 

Bon retour à la maison Claire, see you soon !

Catégories

Non classé

Laisser un commentaire