Accéder au contenu principal

MERCATO 22/23 – REBECKA LAZIC FAIT SON RETOUR À CANNES

 

L’attaquante/réceptionneuse suédoise de 27 ans, 1m88 est déjà connue du public cannois : pendant deux saisons, de 2012 à 2014 elle a porté le maillot du Racing Club de Cannes avec qui elle a gagné deux championnats et deux coupes de France.

 

Rebecka, sœur jumelle d’Alexandra, une autre joueuse passée par le Palais des Victoires, a grandi dans le monde du volleyball dans le Svedala, une équipe suédoise.  Elle a fait ses débuts dans le championnat de Ligue A à seulement 14 ans.

À seize ans, elle est engagée dans l’équipe nationale, puis, en 2012 elle quitte la Suède pour évoluer et accroitre son expérience dans des championnats étrangers, le premier étant le championnat de France avec le Racing Club de Cannes. En 2014, elle est engagée par l’équipe de Vilsbiburg, en Allemagne : l’année suivante, elle débarque pour la première fois en Italie en jouant le championnat A1 avec Bolzano aux côtés de Bernarda Brcic et de Tiziana Veglia. En 2016, elle s’installe en Roumanie, dans l’équipe de Alba-Blaj, avec laquelle elle remporte le championnat et la Coupe nationale.

Les années  2018 à 2021 sont les plus importantes pour Rebecka car elle a l’opportunité de jouer dans deux des plus importants championnats internationaux : le polonais avec l’équipe de Kalisz (2018/2019), et l’italien avec les équipes de Pérouse (2019/2020) et de Florence (2020/2021).

La saison dernière elle est revenue en France sous les couleurs du club de Nantes.

Grâce à son expérience à l’étranger, Rebecka est devenue, depuis sa première saison au Racing, une joueuse affirmée et très performante : ces qualités ainsi qu’une connaissance du championnat français devenu au fil de temps plus homogène et plus dense ont fait de cette joueuse la candidate idéale pour les plans de l’entraineur Filippo Schiavo.

 

« Becky est une « vieille » connaissance à Cannes, dès que nous nous sommes appelés pour parler de la saison 22/23, elle m’a tout de suite fait comprendre qu’elle avait hâte de respirer à nouveau l’air du Palais Des Victoires. Partie encore très jeune de Cannes, Rebecka a mûri, grâce à ses expériences ; avec les plus gros clubs européens (dont, notamment, 3 saisons en Italie) et avec l’équipe nationale suédoise elle a acquis des connaissances professionnelles qui, avec ses capacités humaines, aideront certainement le groupe. Il s’agit d’une joueuse qui combine donc l’expérience dans ce championnat avec des qualités techniques importantes, en particulier sur toutes les attaques fondamentales et au block, où je la considère une des meilleures du championnat. Mon but avec elle est d’essayer de la faire grandir encore plus pour lui permettre de devenir une référence dans le championnat français. », explique le coach.

Petite cerise sur le gateau : la victoire en équipe nationale de la European Silver League, compétition européenne terminée le 2 juillet dernier dans laquelle on retrouvait aussi Kertu Laak avec l’Estonie et Eva Zatkovic avec la Slovénie.

Ses snart, Becky !

Catégories

news articles

Laisser un commentaire